Elle a eu son premier enfant à 72 ans

0
443

Daljinder Kaur, une Indienne de 72 ans, a donné naissance à son premier enfant, via une fécondation in-vitro, et déclaré ce mardi ne pas se sentir trop âgée pour devenir mère. Le père a quant à lui 75 ans.


Daljinder Kaur a accouché le mois dernier d’un garçon. Son premier enfant. Sauf que Daljinder Kaur a 70 ans. Cette Indienne, qui a déclaré ce mardi ne pas se sentir trop âgée pour devenir mère, a eu recours à une fécondation in-vitro (FIV) dans une clinique spécialisée de l’Etat de l’Haryana (nord).
Pourtant, ces grossesses ultra tardives ne sont pas sans risques pour la santé de la mère et de son enfant. D’ailleurs, Daljinder affirme qu’elle souffre maintenant d’hypertension artérielle et de troubles articulaires, des pathologies fréquentes en cas de grossesse à un âge tardif. Généralement, ces femmes qui deviennent mères très tard ont un risque plus élevé de fausse couche, de diabète gestationnel, de dysfonctionnement thyroïdien, de troubles squelettiques et de troubles cardiovasculaires.

De même, Daljinder explique que l’allaitement ne s’est pas très bien passé durant les trois premiers mois de Arman car son lait n’offrait pas tous les nutriments pour que son fils se développe correctement. Elle a donc dû passer aux biberons de lait artificiel, ce qui a permis à Arman de prendre du poids, même si aujourd’hui, il est encore en bas de la courbe de poids.

«Les gens se demandent ce que deviendra l’enfant une fois que nous serons morts. Mais j’ai foi en Dieu. Dieu est tout puissant et présent, il s’occupera de tout», a de son côté expliqué Mohinder Singh Gill, le père du bébé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici