Voici pourquoi les bébés dans les bras des femmes qui mendient dorment tout le temps

0
647

Aujourd’hui, dans les pays riches comme dans les pays les plus pauvres, la mendicité est devenue très courante. Si chacun tente de trouver une solution à ce triste phénomène, certains escrocs en profitent pour tromper les personnes généreuses.

D’ailleurs, vous allez vite comprendre une des techniques utilisées par ces malhonnêtes en lisant l’histoire de cette mendiante qui fait la manche avec « son bébé ».

« Près de la station de métro, se trouvait une femme. Ses cheveux n’étaient pas coiffés et malpropres, sa tête était inclinée en signe de tristesse. Elle était assise sur le sol et à côté d’elle se trouvait un sac. Dans ce dernier, les gens jetaient de l’argent. Entre ses bras, il y avait un bébé endormi de deux ans. Il portait un bonnet et des vêtements sales.

Un mois plus tard. Je me suis arrêté, j’étais en train de fixer le bébé. Ce dernier était habillé, comme toujours, d’un vêtement sale. Je me suis rendu compte à quel point il était étrange de trouver un enfant dans une station de métro sale du matin au soir, surtout qu’il était toujours endormi. Il n’a jamais sangloté ou crié.

Vous avez des enfants ? Souvenez-vous combien d’heures ils dorment vers cet âge là… Une heure, deux, maximum trois, et rarement sans interruption. Peut-être aussi une petite sieste l’après-midi… Mais là, pendant tout le mois, chaque jour quand je suis passé par là, je n’ai jamais vu cet enfant réveillé ! J’ai regardé le petit garçon avec plus d’attention, plus tard, et j’ai eu des soupçons.
Plus tard, j’ai pu découvrir la vérité en discutant avec un ami qui avait autrefois vécu dans la rue. D’après ce dernier, ce genre de personne travaille avec des trafiquants et ces bébés endormis dans les bras de certaines mendiantes ont en fait été « loués » ou « volés ».

Et pourquoi dorment-ils toute la journée ?

Ce serait parce qu’ils avaient été drogués ! Ces enfants dorment tout le temps parce qu’ils sont sous l’influence d’un somnifère, de cette manière, ils ne risquent pas de crier ou de pleurer pendant que la mendiante fait la manche tranquillement toute la journée.

Malheureusement, certains bébés ne peuvent pas suivre le rythme et meurent dans les bras de leur prétendue mère ! Mais elle devra, dans ce cas, le garder avec elle, jusqu’à ce que sa journée de travail finisse… C’est une des règles du « métier » !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici